Comment améliorer sa connexion ?

Matériel de réception
A moins d’être très proche de nos antennes, il vaut mieux utiliser des antennes wifi à fort gain du type Badboy / Bullet / Wirie / AlfaNetwork (choix d’une antenne amplifiée).  Les tablettes / Smartphone / PC ont de très petites antennes qui ont du mal à établir de bonnes connexions sur de longues distance (>100m). Dans l’ordre de sensibilité, les PCs, les tablettes et pour finir les moins sensibles sont les smartphones. Par contre, ils ont un avantage, la plupart du temps ils possèdent les dernières technologies wifi et peuvent recevoir le wifi 2.4Ghz comme le wifi 5Ghz dans les dernières normes même la norme AC.

Position sur le mouillage
Plus vous êtes éloignés de l’antenne du hotspot, plus la communication risque d’être compliquée.
Afin d’optimiser votre position, vous pouvez consulter nos cartes de couvertures.

Force du signal
La force du signal reçu est un bon élément pour se faire une idée de la qualité de connexion par contre cela ne suffit pas. Le plus  important est la différence entre le signal reçu et le niveau de bruit. Au Marin et à Sainte-Anne, le niveau de bruit évolue entre -86db -88db ce qui est très élevé. Pour avoir un signal audible dans tout ce bruit il faut un minimum d’écart de 10db soit un signal reçu d’un niveau minimum de -78db. Plus l’écart entre la force du signal reçu et le niveau de bruit est important plus la connexion aura des chances d’être de bonne qualité.

Choix du hotspot :
Le signal le plus fort n’est pas forcément le meilleur.
Si vous recevez plusieurs de nos antennes comment choisir celle qui fonctionne le mieux pour vous ?
Une seule solution, il faut essayer toutes les antennes. Ensuite vous pouvez :
– Faire un test de connexion speedtest.net en choisissant le serveur du Lamentin
– Suivre le %CCQ indiqué sur les Bullet et Badboy
– Réaliser des Pings sur notre routeur (au Marin à Sainte Anne : 10.1.130.1)

Si vous avez un Bullet, vous pouvez réaliser des Pings depuis son interface. Des Pings en timeout ou supérieur à 200ms sont les symptômes d’une connexion avec des interférences.
Malheureusement l’environnement wifi évolue et il ne faut pas hésiter à réessayer avec une autre antenne lorsque la connexion n’est plus exploitable.

Pourquoi un signal fort ne suffit pas :
Le wifi est une connexion symétrique, vous devez recevoir correctement notre antenne et notre antenne doit recevoir votre signal correctement également. A chaque série de données envoyée par notre antenne, la vôtre accuse réception. Si l’accusé de réception n’est pas reçu, notre antenne renvoi les données. Si notre antenne ne reçoit pas bien la vôtre, les données sont considérées comme perdue, notre antenne ne cesse de renvoyer les données et votre connexion est inexploitable.
2 éléments peuvent perturber les échanges, une mauvaise réception de votre équipement par notre antenne, un niveau d’interférence élevé.

Pourquoi est-ce si compliqué ici alors que dans certaines îles ça fonctionne très bien ?
Il y a 2 raisons qui peuvent expliquer ces difficultés :
– La Martinique est une des îles des caraïbes les plus densément peuplé. Sainte-Anne et le Marin comportent un grand nombre d’habitations avec un grand nombre de matériels wifi et donc beaucoup d’activité sur la bande fréquence de 2.4Ghz. Le niveau d’interférences est élevé et fluctue tout au long de la journée.
– Les mouillages de Sainte Anne et du Marin sont très fréquentés par les plaisanciers. Un grand nombre de bateaux sont équipés d’antenne wifi amplifiée très puissante. On est bien au-delà de la limite réglementaire des 100mw (20dbm) en sortie d’antenne. La plupart des bullet / badboy sont à fond sur 28db + 8 à 10db d’antennes soit 36dbm en sortie soit 4w soit plus de 5 fois trop de puissance. C’est une source très importante d’interférences.  Comme expliqué ci-dessus le wifi est une connexion symétrique. Rien ne sert d’émettre un signal surpuissant vers nos antennes, cela ne change rien et augmente les interférences pour tout le monde.